Saint-Germain-des-Prés, 1947. Mais qui veut tuer Jean-Paul Sartre ?

Si l’envie vous prend de rencontrer Boris Vian, de côtoyer Sartre, Gréco, Queneau et les autres, n’hésitez pas, poussez la porte du Tabou, au carrefour de la rue Dauphine et du monde. Mais attention, le Tabou tue. Après une tentative de meurtre de Jean-Paul Sartre, des meurtres « existentialistes » sont commis à Saint-Germain-des-Prés. Paul Baulay, le fils de Camille de La Mort n’a pas d’amis mène l’enquête…